LE DEROULEMENT DU PIED

Bien dérouler le pied est essentiel.

Du talon aux orteils, le mouvement du pied se termine en se propulsant grâce à la poussée effectuée par les orteils.
 
« Il faut garder en tête que cette phase de poussée doit être effectuée vers l’avant, et non vers le haut. Pour cela, on pousse avec les orteils en sollicitant les muscles du mollet » .

Quelle est la différence entre un simple marcheur et un marcheur nordique ? Le mouvement du pied, inconscient pour le premier, est maîtrisé chez le second. En marche nordique, effectuer le bon mouvement permet d’éviter les blessures et optimise le travail musculaire. Voici comment bien marcher.

Bien marcher  est essentiel pour nos séances de marche nordique. Lorsque vous vous déplacez, vous transférez la charge de votre poids d’un pied à l’autre. Pour protéger vos articulations, il est important que ce transfert soit équilibré d’un pied à l’autre, entre celui qui attaque le sol et l’autre qui vous propulse grâce aux orteils. Le bon mouvement du pied leur permet de supporter votre poids, non le subir !


LE MOUVEMENT DU PIED COMMENCE PAR LE TALON
 
Pour obtenir une meilleur amplitude dans le mouvement, le pied se déroule à partir du talon, sur toute la longueur du pied, jusqu’aux orteils. Le mouvement se termine lorsque les orteils du pied gauche repoussent le sol et que le talon du pied droit attaque le sol.
 
Pensez à bien poser votre talon à plat, avec douceur. Vous obtiendrez un meilleur amorti et l’impact avec le sol sera réparti sur une plus grande surface. Cela protégera les articulations de votre pied ! Si vous pressez votre foulée, vous risquez de vous blesser en écrasant le sol de tout votre poids.


LE MOUVEMENT SE DÉROULE DU TALON AUX ORTEILS
 
Une fois que le talon est au sol, toutes les articulations du pied doivent se dérouler entièrement avec fluidité. Le poser à plat en une seule fois après avoir posé le talon créerait un impact que vous souhaitez éviter, car il serait mauvais pour vos genoux, vos hanches et votre dos. Le mouvement doit être fluide, vous devez sentir que tout votre pied est en mouvement.


LA DERNIÈRE ETAPE DU MOUVEMENT : LA PROPULSION
 
Maintenant que votre pied est entièrement au sol, il ne faut pas négliger l’étape qui va vous permettre d’aller de l’avant et de gagner en puissance : pousser le sol énergiquement avec vos orteils. Imaginez que vous voulez montrer les semelles de vos chaussures à la personne qui vous suit. Un bon travail sur la propulsion va faire travailler les muscles du pied, de la jambe, sculpter les cuisses et faire travailler les muscles fessiers.

Vous l’aurez compris, effectuer le bon mouvement du pied est la base de la marche nordique !
Il permet un travail plus efficace des muscles en toute sécurité et vous apporte une foulée légère et rythmée au même titre que le mouvement des bras.