Adresse
/
Téléphone

BIEN RESPIRER POUR BIEN MARCHER ET NE PLUS ETRE ESSOUFFLE

Vous vous sentez rapidement essoufflé ? La marche nordique vous redonne du souffle, à condition de bien respirer ! Cela s’apprend de la même manière que bien marcher: avec l’expérience.
 Voici comment contrôler votre respiration pour vous sentir mieux en marche nordique et améliorer votre endurance.

BIEN RESPIRER, C’EST ESSENTIEL POUR BIEN MARCHER
 
Lorsque vous faites de la marche nordique, votre corps va réclamer plus d’oxygène qu’au repos. Il en a besoin pour alimenter vos muscles et vous permettre de maintenir l’effort dans la durée. En pleine marche rapide, il arrive de se concentrer plutôt sur la marche et ses mouvements que sur une respiration complète et régulière. Pourtant, elle est tout aussi importante pour bien marcher.
 
Il est nécessaire de savoir respirer pour travailler son souffle et faire du sport sans s’essouffler, éviter le point de côté du sportif. Souvent en débutant une activité physique comme la marche nordique, les marcheurs font l’erreur de retenir leur souffle pendant l’effort. C’est ainsi que survient l’essoufflement et les points de côté.
 
L’idée est d’apprendre à respirer profondément et régulièrement, avec le ventre, pour utiliser vos capacités pulmonaires au maximum. Ainsi, vous aurez les réserves d’oxygène nécessaire pour maintenir votre effort d’endurance et marcher plus efficacement.

 
 1 EXERCICE POUR PRENDRE CONSCIENCE DE SA RESPIRATION AU REPOS
 
Pour apprendre à bien respirer, il y a un exercice de respiration simple que vous pouvez réaliser chez vous le soir ou avant votre séance de marche nordique. Il suffit de vous allonger sur le dos, et de poser une main sur le ventre.
 
En respirant lentement et profondément, avec votre diaphragme, vous allez sentir votre ventre se gonfler, puis vos poumons. Le diaphragme est situé entre la cage thoracique et l’abdomen. En phase d’inspiration, par le nez, c’est lui qui fait de la place pour que les poumons puissent se dilater et accueillir l’air inspiré. En expirant, par la bouche, le diaphragme permet à vos poumons de chasser l’air qu’ils contiennent et votre ventre se dégonfle doucement.
 
Si vous ne sentez aucun mouvement du ventre, c’est que vous respirez avec le thorax, et votre respiration est incomplète. En pratiquant régulièrement cet exercice, vous serez capable d’appliquer ce mouvement respiratoire lors de vos marches nordiques.
 
Les bénéfices de cet exercice se ressentent aussi au quotidien. Avec cette façon de respirer, calme et régulière, l’esprit est serein. Si vous êtes stressés, n’hésitez pas à pratiquer cet exercice en plus de la marche nordique !
 
LES CONSEILS POUR BIEN RESPIRER PENDANT LA MARCHE NORDIQUE
 
« Avec le temps, vous n’aurez aucun problème à transposer l’exercice ci-dessus en marche nordique. Il faut s’efforcer de prendre ce bon réflexe, car cela aide à se redresser. C’est capital pour avoir la bonne posture de marche nordique et éviter les douleurs au dos, et pour pratiquer un sport d’endurance comme le notre. En plus, les bénéfices d’une bonne respiration se ressentent aussi au quotidien !
 
Laissez votre corps imprimer naturellement votre rythme de respiration. Il existe autant de manière de respirer que de marcheurs. Exemple,  rythmer votre respiration sur les mouvements des bras. Inspirez pendant 3 mouvements de bras, et expirez pendant les 3 suivants et ainsi de suite. »
 
Il est aussi possible de caler votre respiration sur votre foulée, de la même manière que de le faire avec ses bras. En restant bien droit, si votre objectif est de vous gainer ou mincir, vous pouvez contracter légèrement vos abdominaux pendant la phase d’expiration. Cela aide également à rester droit et ne pas vous affaisser sur vos hanches.   
 
 
Gérer sa respiration pendant l’effort est donc essentiel pour bien marcher : cela évite d’être trop rapidement essoufflé, d’attraper un point de côté et de devoir arrêter votre séance de marche nordique. Pour compléter une bonne respiration, n’oubliez pas de commencer doucement et de terminer par une marche plus lente pour bien récupérer.