Respiration abdominale

Notre diaphragme qui est l'un des muscles les plus importants de notre corps. C'est un muscle clé de la respiration. Le diaphragme sépare l'abdomen et le thorax, c'est-à-dire l'étage de la vie rythmique (cardio-respiratoire) et l'étage de la vie métabolique (digestif et uro-génital).

Il monte à l'expiration et s'abaisse à l'inspiration.                                                                                                               A l'inspiration , il s'abaisse et crée un appel d'air vers les bases pulmonaires et comprime parallèlement les organes intra-abdominaux.                                                                                                                                                  A l'expiration, il remonte libérant ces organes.Ce mouvement régulier occasionne un massage profond et constant du foie, des intestins, du pancréas, des reins, de la rate et des organes génitaux internes, ainsi qu'une bonne circulation sanguine dans tout l'abdomen.


Exercice de respiration abdominale : 

En position allongée sur le dos

1/Bouche fermée, inspirez par le nez en gonflant d'abord le ventre, la poitrine et les épaules.
L’air pénètre dans vos poumons, puis votre diaphragme s’abaisse pour laisser à la cage thoracique la place de s’ouvrir au maximum. Ne forcez rien.

Ne gonflez pas la poitrine en inspirant. La respiration doit être naturelle. Mettez votre main sur votre ventre pour vous assurer que votre ventre se soulève bien.

2/ Bouche fermée, gardez l’air pendant quelque secondes ( suspension respiratoire -  poumons pleins)
3 à 10 secondes suffisent. Avec la pratique, vous arriverez progressivement à augmenter cette durée et éprouver davantage de plaisir à le faire.

3/Expirez par la bouche  très doucement en vidant  d'abord  les épaules,  la poit rine et  le ventre  .  

Videz l’air qu’il contient. Lorsque vos poumons sont pleins, vos muscles abdominaux poussent votre diaphragme vers le haut, l’air est alors expulsé. L’air doit sortir tout seul, comme un ballon de baudruche qui se dégonfle.

4/ Bouche fermée, restez les poumons vides pendant quelque secondes  (suspension respiratoire- poumons vides)
3 à 10 secondes suffisent. Avec la pratique, vous arriverez progressivement à augmenter cette durée et éprouver davantage de plaisir à le faire.   Attendez calmement d’avoir envie d’inspirer.